Isabelle Collett

Artiste Plasticienne

Indigotier_edited.jpg

Récolte de l'indigotier

A PROPOS

Née en Indre et Loire, Isabelle grandit au coeur de la forêt domaniale de Chinon.

Elle débute ses études en art à Tours à 19 ans et se dirige vers le Royaume Unis pour développer son anglais et rencontrer une autre culture.

Elle s'investit dans sa pratique et obtient une bourse en 2002 du "Art Council of England".

Elle participe à "Art Fusion" en 2003 et "Birmingham Art Festival" en 2004. Elle est ensuite représentée par Aubergine Art Gallery à Londres et Number 9 the Gallery à Birmingham. Elle vit et travaille aujourd'hui en France proche de Limoges où ses projets artistiques se transforment et évoluent. Respectueuse de la nature, elle communique l'émerveillement du monde végétal à travers des œuvres éco responsables et des projets d'expositions pédagogiques.

Où trouver les œuvres:

Chaque premier samedi du mois

 
 
VERS UN DEVELOPPEMENT DURABLE
Glands_edited.jpg
Sensibilité_edited.jpg
Paysage.jpg

Associer art et environnement par le biais d'œuvres éco responsables et exposer en collaboration avec des organisations ou associations de protection de l’environnement. 

Mon travail s’est longtemps concentré sur l'étendue du ciel, et ses innombrables facettes. Respectueuse de la nature, je propage aujourd'hui le monde merveilleux du végétal. J'élabore des œuvres sur papier artisanal ou tout autre support approprié, à l’aide de pigments végétaux ou minéraux transformés par mes soins.

L’art et l’environnement s’associent pour réaliser des œuvres  sous une politique de développement durable et transmettre l’importance de la protection et le respect du vivant grâce à des collaborations et expositions pédagogiques en fusionnant art, connaissances et sciences. 

Jalonner les forêts et les lieux façonnés de nature font parti de rituels réguliers où je puise mes idées, où je me ressource d’images et de textures.  

“Deux éléments sont presque toujours présents dans mon travail.
Deux pour complémentariser, et deux pour opposer que je compare à un oxymore visuel.”

 
OEUVRES PLUS ANCIENNES

Abonnez-vous à notre newsletter • Restez informé

Merci de vous être abonné.